-->
 

Coopération Bilatérale avec la Belgique

La coopération au développement entre la Belgique et le Sénégal est régie par la convention générale de coopération technique signée le 1er juillet 1968 et modifiée le 19 octobre 2001. Le Sénégal fait partie des 18 pays prioritaires de la coopération belge au développement.

La réunion technique mixte de coopération au développement tenue en décembre 2009 a adopté le programme indicatif de coopération (PIC) pour la période 2010-2013 d´un montant de 52,5 millions d´euros soit environ 34,44 milliards de FCFA. Celui-ci vise à soutenir le Sénégal dans la mise en œuvre de ses politiques de développement dans le domaine des infrastructures de base en matière d´hydraulique et d´assainissement en milieu rural et dans le secteur de la santé au sens large notamment dans les volets gouvernance sanitaire et offre et demande en soins de santé.

Les engagements annuels du PIC 2010-2013 (13,125 millions d´euros par an) ont augmenté de 64 % par rapport à ceux du PIC 2007-2009 (8 millions d´euros par an).

Les projets retenus dans le cadre du PIC 2010-2013 sont :

Du point de vue géographique, les interventions de la Belgique sont concentrées dans les régions du Bassin Arachidier (Kaolack, Diourbel, Kaffrine, Fatick) et auxquelles la région de Thiès a été ajoutée lors de la réunion technique mixte de coopération de décembre 2009. Cette option permet de concentrer les moyens dans une zone géographique donnée dans la perspective d´obtenir un plus grand impact auprès des bénéficiaires.

La coopération sénégalo-belge se déroule de manière satisfaisante. En effet, le cadre institutionnel mis en place notamment le principe de la cogestion, l´intégration des structures de gestion des projets dans les services de l´administration et la mise en place des comités de pilotage au sein des projets permet d´impliquer la partie nationale conformément aux principes d´appropriation et d´alignement de la Déclaration de Paris de 2005 sur l´Efficacité de l´Aide.